Qu’ont en commun une console de jeux vidéo, un casque de réalité virtuelle, un vélo (et son casque), du mobilier, un drone, un aspirateur et une cathédrale ? Leur matière première : le carton. Comme quoi, il n’est pas toujours nécessaire de chercher bien loin pour trouver sa source d’inspiration.

Le Google Cardboard, star du milieu

Sans aucun doute l’objet le plus populaire lorsqu’il s’agit d’innovation et de carton. Lancé en 2014, le Google Cardboard a été le fer de lance de la démocratisation de la réalité virtuelle. Il permet, moyennant un investissement moindre, de fabriquer soi-même un casque de VR et d’y imbriquer son smartphone, qui fait office d’écran. Le tout, bien sûr, en carton rigide.

Crédits : Google

Nintendo Labo, des accessoires en carton pour Switch

Lorsqu’il s’agit de révolutionner le milieu vidéoludique, Nintendo est disruptif à souhait. La firme japonaise l’a encore prouvé en dévoilant Nintendo Labo, une gamme de jouets en carton à construire soi-même pour la Switch, sa dernière console. Le kit est composé de planches pliables qui servent à former des objets dans lesquels insérer la console Switch et ses manettes pour jouer à des mini-jeux conçus pour l’occasion.

Crédits : Nintendo

Le vélo en carton, moins cher que le métro

L’ingénieur israélien Izhar Gafni a surgi de nulle part, en 2012, en présentant son projet de vélo en carton – les freins, les pneus et la transmission sont quant à eux composés d’autres matériaux. Contre toute attente, celui-ci, d’un poids de neuf kilos, fonctionne bel et bien et est capable de supporter le poids d’un humain. Il forme un combo parfait avec l’EcoHelmet, casque pliable et recyclable lui aussi composé de carton, possédant la même capacité que le polystyrène à absorber les chocs.

Crédits : Cardboard Technologies

Mobilier cartonné

Médaille d’or du Concours Lépine 2017, la start-up mancelle BREEN a cassé la baraque avec son tabouret en carton. Celui-ci, qui, selon les dires de la firme, « se monte en 5 secondes, pèse 500 g et résiste à 340 kg », est destiné notamment aux événements en plein air. En 2016, par exemple, Amaury Sport Organisation – qui se charge du Tour de France – en avait commandé 5 000.

Crédits : BREEN

Un aspirateur tout de carton vêtu

Baptisé Vax ev, l’aspirateur tout en carton est l’œuvre de l’étudiant Jake Tyler, étudiant de l’université de Loughborough au Royaume-Uni. Cet objet est majoritairement constitué de plaques de carton ondulé, recouvertes d’un enduit ininflammable. Mais surtout, il fonctionne tout aussi bien qu’un aspirateur traditionnel.

Crédits : Vax

Une cathédrale cartonnée (et solide)

Shigeru Ban est un architecte spécialisé dans les matériaux recyclés depuis 1986. Interrogé par ArchDaily, il confiait que « la solidité d’une structure n’a rien à voir avec la solidité du matériau. Même les bâtiments en béton peuvent être détruits par des tremblements de terre alors que ceux en papier, non. » En plus d’utiliser des matériaux insolites – ici, le carton – Shigeru Ban est un redoutable designer. En témoigne la cathédrale en carton qu’il a construite, en Nouvelle-Zélande.

Crédits : Shigeru Ban

Un drone de livraison en carton

Les drones sont réputés pour leur aspect Do It Yourself, et quiconque ayant la main un tantinet bricolo est capable d’en construire un à partir de tutoriels. Mais Otherlab vient tout simplement de révolutionner le game, avec un drone en carton jetable et biodégradable, présenté par TechCrunch. Celui-ci est capable de supporter près d’1 kg et sera destiné à la livraison de sang, de médicaments ou de vaccins dans des zones de conflit ou sinistrées difficilement accessibles autrement.

Crédits : Otherlab